Home > Politique > Scrutin du 29 novembre : Le candidat Zéphirin Diabré se dit prêt à accepter les résultats

Scrutin du 29 novembre : Le candidat Zéphirin Diabré se dit prêt à accepter les résultats

Le candidat Zéphirin Diabré a rencontré les journalistes dans la soirée du 29 novembre 2015, jour des élections couplées présidentielle-législatives. Le but de cette rencontre était de donner son avis sur le déroulement du scrutin qui pour lui se déroule bien sans incident majeur. Le résumé de ses propos avec les hommes de médias.

Sur le déroulement du scrutin du jour…

« Ce que j’ai vu en visitant quelques  bureaux de vote c’est qu’on a l’impression que les choses se déroulent de manière normale sur le plan global. Il n’y a pas d’incident particulier qui a été signalé. On sait que dans certains bureaux  de vote, il y a eu quelques imperfections : soit des bulletins qui n’étaient pas présents soit des bureaux qui n’ont pas ouverts à temps etc.

On nous a fait comprendre que la CENI mettra tout en œuvre pour rattraper cela et je sais que tel a été le cas. Globalement, ce que j’ai vu ici à Ouagadougou et que j’ai visité tout semble indiquer que les choses se déroulent normalement.

En attente des résultats…

 Les militants avaient souhaité se regrouper au stade municipal, pour pouvoir suivre avec les correspondants dans les provinces les résultats au fur et à mesure, mais les autorités du pays nous ont fait comprendre que ce n’était pas opportun. Je pense qu’ils ont eu peur que cela  ne puisse créer un incident, donc nous avons obtempéré. Ce qui a été recommandé c’est que, les militants qui le souhaitent viennent maintenant au siège du parti, pour qu’on puisse donc avoir cette nuit électorale.

Après les résultats…

Les gens ont déjà voté, il suffit maintenant d’attendre le résultat des urnes, et de les assumer tels qu’ils soient(…). Dès lors que les résultats qui serons proclamés reflètent bien la sincérité du scrutin, et reflètent bien donc la décision des électeurs, il n’y a pas de raison qu’on les refuse. »

Tu pourrais aussi aimer
L’OPPOSITION À KOSYAM CE JEUDI, CE QUI EST EN JEU
Attentats d’Intangom : « Demeurons un peuple uni et rien ne saura nous ébranler » (Zéphirin Diabré, CFOP)
L’opposition sort les griffes !
Burkina : l’opposition politique adopte une ligne de conduite pour la conquête des mairies

Laisser un commentaire