Home > Politique > RELEVE DE L’ARMEE AU SAHEL « NOUS AVONS DEPLOYE UN EFFECTIF QUI NOUS PERMET DE PROTEGER LA POPULATION ET DE NOUS PROTEGER » (COLONEL YVES THIOMBIANO)

RELEVE DE L’ARMEE AU SAHEL « NOUS AVONS DEPLOYE UN EFFECTIF QUI NOUS PERMET DE PROTEGER LA POPULATION ET DE NOUS PROTEGER » (COLONEL YVES THIOMBIANO)

Un convoi composé de troupes et de matériel militaire a quitté le Camp militaire Sangoulé Lamizana mardi 17 janvier en direction de la région du Sahel, une information relayée dans le journal de 20h de la télévision nationale. Les effectifs sont  inconnus et ces troupes vont relayer celles qui sont déjà sur place depuis décembre 2016 pour la sécurisation de la partie frontalière ; Burkina Faso-Mali.

Des véhicules qui sortent du camp Sangoulé Lamizana avec à leur bord des troupes et du matériel militaires en train de converger vers le nord du Burkina Faso. Ces hommes partent assurer la relève de ceux déployés déjà sur le terrain depuis le 5 décembre 2016. L’objectif militaire est clair, contrôler la partie nord du pays et selon la hiérarchie, il y a suffisamment d’hommes pour mener à bien cette mission de protection et de défense de cette partie du territoire national.

« Nous avons déployé un effectif qui nous permet de protéger la population, qui nous permet de nous protéger. Ceux qui sont partis ont le moral et ils savent qu’ils vont pour la défense de la patrie. Nous comptons sur le soutien de la population » a déclaré le Colonel Yves Thiombiano, le chef de la division des opérations de l’armée de terre

Le soutien de la population, un élément important dans la réussite de la mission des hommes qui partent sur le terrain. Le chef de la division des opérations de l’armée de terre appelle les populations à collaborer et à surtout respecter les consignes de sécurité et à éviter les zones d’opération.

« Nous avons eu des cas malheureux, des populations qui ont franchi nos dispositifs et une réaction de nos hommes. Ce sont des cas déplorables. J’aimerais demander à la population de respecter les consignes de sécurité qu’il y a dans ces sites. Surtout qu’il ne viennent pas à l’intérieur de notre dispositif et qu’ils collaborent » a-t-il dit sur la RTB.

Le colonel Thiombiano invite les populations à ne pas hésiter à fournir les renseignements aux Forces de défense et de sécurité.

 

Synthèse de Lamine TRAORE

 

 

 

Laisser un commentaire