Home > Politique > Procès putsch de 2015: « Je n’ai en aucun moment eu le sentiment de soutenir le putsch » (capitaine Cuthbert Somda)

Procès putsch de 2015: « Je n’ai en aucun moment eu le sentiment de soutenir le putsch » (capitaine Cuthbert Somda)

Le capitaine Cuthbert Somda, pilote de l’hélicoptère qui est allé chercher du matériel de maintien d’ordre à Niangoloko ,située à une vingtaine de km de la frontière ivoirienne dit qu’il n’a en aucun moment eu le sentiment de soutenir le putsch.

Le témoin raconte que jusqu’à ce qu’il décolle de la base aérienne le 17 septembre 2015, il ne connaissait ni la destination de la mission, ni ce qu’il devait aller prendre. Tout ce qu’il savait, c’est qu’il devait exécuter une mission de la présidence qui lui a été notifiée par son supérieur hiérarchique, le commandant de la base aérienne par intérim koudbi Ouédraogo. À bord de l’avion se trouvait le capitaine Gaston Ouédraogo, l’un des 84 accusés du procès, a-t-il précisé.

Il ne saura davantage sur la mission qu’après plusieurs coups de fils effectués par le capitaine Gaston Ouédraogo. Et c’est finalement le colonel Boureima Kéré qui leur dira qu’il s’agit d’aller chercher du matériel de maintien d’ordre à la frontière de la Côte d’Ivoire.

Les avocats de la défense notamment Me Yelkoundi et Me Bonkoungou ont demandé au témoin si de par son rôle dans l’exécution de la mission, il n’a pas soutenu le putsch, le capitaine Cuthbert Somda a répondu qu’en aucun moment il n’a eu le sentiment de soutenir le putsch. C’est une mission militaire et il se devait d’exécuter.

L’audience a été suspendue et reprend le mercredi 13 février 2019 à 9h avec à la barre un autre témoin.

Samira Guiré

Laisser un commentaire