Home > Politique > Procès putsch de 2015 : les avocats de Djibril Bassolé plaident auprès de Macron pour une évacuation de leur client en France

Procès putsch de 2015 : les avocats de Djibril Bassolé plaident auprès de Macron pour une évacuation de leur client en France

Joint par radio Oméga, Me Dieudonné Bonkoungou s’est refusé à tout commentaire. Cependant, dans une lettre adressée le 24 mai à Emmanuel Macron, l’avocat français de Djibril Bassolé, Me William Bourdon et son conseil burkinabè Me Dieudonné Bonkoungou plaident pour obtenir une évacuation sanitaire de leur client en France, rapporte le journal Jeune Afrique qui dit avoir consulté la missive.

Selon JA, les avocats affirment que M. Bassolé, l’un des principaux accusés dans le procès du putsch de 2015, est atteint d’un cancer qui ne peut être traité qu’en France et demandent aux autorités françaises de l’accueillir. Ils en appellent à sa « haute-bienveillance » pour « faire en sorte que cet homme puisse être accueilli à l’hôpital Gustave Roussy », un centre de lutte contre le cancer situé près de Paris, précise le journal.

Le journal poursuit que l’avocat français a également adressé des courriers à Franck Paris, conseiller Afrique d’Emmanuel Macron, et à Rémi Maréchaux, à la tête de la direction Afrique et Océan Indien au Quai d’Orsay.

Évacué vers la Tunisie le 6 mars pour y recevoir des soins, Djibril Bassolé avait regagné le Burkina deux mois plus tard.
Après avoir été incarcéré à la maison d’arrêt et des corrections des armées (Maca) plus de deux ans pour son implication présumée dans le putsch raté de septembre 2015, Djibril Bassolé avait été mis en liberté provisoire mardi 10 octobre 2017 et assigné à résidence surveillée.

Ce n’est pas la première fois qu’un avocat du général écrit à Macron. En novembre 2017, dans une correspondance intitulée « Lettre ouverte à M. Roch Kaboré, président du Burkina Faso et à M. Emmanuel Macron, président de la République française », Me Alexandre Varaut, avocat de Bassolé, avait dénoncé la « détention arbitraire » de son client.

Laisser un commentaire