Home > Politique > Procès putsch 2015 : le sergent Mahamadi Zallé, l’accusé qui a des troubles de la mémoire

Procès putsch 2015 : le sergent Mahamadi Zallé, l’accusé qui a des troubles de la mémoire

Le sergent Mahamadi Zallé est un accusé qui semble avoir des troubles de la mémoire. Il ne se souvient ni de son passé de militaire, ni du rôle qu’il a joué lors du coup d’Etat de septembre 2015. Devant les juges vendredi matin, il répondu à la quasi totalité des questions des magistrats en utilisant une seule phrase.

 

« Avec le temps je ne me rappelle plus »,c’est la phrase fétiche du sergent Zallé qui comme par enchantement a tout oublié. Il dit ne pas se souvenir non plus de toutes ses déclarations faites lors de ses auditions passées.

 

Le fantassin dit qu’il n’est pas au courant qu’il y’a eu un coup d’État au Burkina Faso. « Moi à l’heure que je vous parle je ne suis pas au courant. Le président Roch a pris le pouvoir dans les mains de Michel Kafando « , a t-il indiqué à la barre.

 

Cité par l’un des 84 accusés comme étant celui qui aurait pris de l’argent pour assurer la restauration des putschistes, le sergent Zallé réfute cette accusation. Pourtant Saboué Massa,chauffeur de Diendere avait déclaré à la barre que le sergent Mamadou Zallé est venu prendre de l’argent avec le général Gilbert Diendéré.

 

Le sergent Zallé est formel: il n’a jamais reçu de l’argent venant du général et le sac qu’il tenait ( le jour où Saboué l’a vu) contenait plutôt 12 miches de pain.

 

Pour le parquet militaire, le sergent Mahamad Zallé est un est resté fidèle au général Gilbert Diendéré.

 

Selon le parquet, il est resté aux côtés du général Diendéré jusqu’au 29 septembre date à laquelle il s’est réfugié à la nonciature.

 

Faridah Elodie Sawadogo

Laisser un commentaire