Home > Politique > Procès putsch 2015 : « J’ai été roué de coups par 4 soldats du RSP » (Seydou Touré, victime)

Procès putsch 2015 : « J’ai été roué de coups par 4 soldats du RSP » (Seydou Touré, victime)

L’audition des victimes du coup d’Etat s’est poursuivie ce mercredi devant le tribunal. Seydou Touré une des victimes dit avoir été pris à partie par des soldats de l’ex RSP aux environs de l’hôtel Laico.

« L’un des éléments du rsp m’a tiré par le bras droit, l’autre par le bras gauche. Puis un troisième élément tenant une longue arme avec un large bout, recule d’abord à quelques mètres, et a tiré sur ma poitrine », raconte cette victime qui porte encore des séquelles. Il ajoute que ce sont 4 soldats de l’ex RSP qui l’ont agressé ce jour-là. « La scène s’est déroulée sous le regard d’un des agresseurs que les autres éléments appelaient caporal », ajoute la victime.

Charlemagne Konombo, une autre victime a expliqué à la barre avoir été roué de coups par des soldats de l’ex RSP. Yacouba Manli lui dit avoir formellement reconnu ses certains de ses agresseurs. Il dit avoir identifié le soldat Adama Kaboré et le caporal Soumaila Diessongo.

Appelés à la barre, les deux ex RSP ont rejetté les faits qui leur sont reprochés. Le caporal Soumaila Diessongo lâche devant le tribunal, qu’ils sont allés avec le policier Yacouba Manli chez Salif Diallo parce qu’ils pensaient que c’était un terroriste.

Ces propos ont suscité l’indignation de plus d’une victime, mais aussi de Me Prosper Farama avocat de la partie civile qui s’est insurgé en ces termes : « la plupart de ceux qui sont passés ici sont de mauvaise foi, d’une cruauté sans précédent. Ça veut dire qu’il ne regrette rien ».

Me Farama demande au tribunal d’en tenir compte quand viendra le moment de rendre les verdicts.

Laisser un commentaire