Home > Politique > Maouloud 2018 : sous le signe du « patriotisme en islam »

Maouloud 2018 : sous le signe du « patriotisme en islam »

Les musulmans burkinabè célèbrent dans la nuit de lundi 19 à mardi 20 novembre la naissance du prophète de l’islam, Mohamed.

A cette occasion, l’association Ançar Dine Al Islamiya (association musulmane pour le soutien à l’islam), à travers sa section provinciale du Kadiogo organise une soirée de prêches sur l’aire de l’hippodrome de Nonsin à Ouagadougou. La célébration est placée sous le thème : « le patriotisme en islam ». Mouloud est fêtée le 1

Les musulmans burkinabè célèbrent dans la nuit de lundi 19 à mardi 20 novembre la naissance du prophète de l’islam, Mohamed.

A cette occasion, l’association Ançar Dine Al Islamiya (association musulmane pour le soutien à l’islam), à travers sa section provinciale du Kadiogo organise une soirée de prêches sur l’aire de l’hippodrome de Nonsin à Ouagadougou. La célébration est placée sous le thème : « le patriotisme en islam ». Mouloud est fêtée le 12e jour de Rabia al awal, 3e mois du calendrier lunaire.

Pour le président de l’association Ousmane Traoré, le contexte sécuritaire du pays a motivé le choix de ce thème. Il dit être convaincu que le patriotisme peut être un rempart contre l’extrémisme violent. Même avis pour Cheick Boureima l’un des prédicateurs.

« L’amour de la patrie fait partie de la foi. Donc vous ne pouvez pas prétendre  être musulman, si vous n’avez pas de l’affection, si vous n’êtes pas dévoués pour cette nation-là puisse prospérer », a-t-il indiqué. Et il ajoute que le savoir-vivre et le vivre-ensemble sont des valeurs essentielles dans la construction du pays. Avec les autres intervenants, Boureima Drabo qui a prononcé des prières pour le Burkina.

« Allah dit qu’Il ne change pas l’état d’une nation ou d’un peuple tant que les individus qui composent cet état-là ne changent pas ce qu’il y a en eux. Donc nous les Burkinabè nous sommes les acteurs de notre bonheur et de notre malheur », a ajouté le président de l’association Ousmane Traoré.

De 21h jusqu’à l’aube, des centaines de personnes ont suivi les prêches en français, en mooré et en dioula, avec la participation du Cheick Mahamadi Sawadogo, leader de l’association.

 Abdoul Fhatave Tiemtoré

Laisser un commentaire