Home > Politique > Manifestation de la CADDL : « La marche n’a pas sa raison d’être (Maurice Dieudonne Bonanet, ministre de l’habitat et de l’urbanisme)

Manifestation de la CADDL : « La marche n’a pas sa raison d’être (Maurice Dieudonne Bonanet, ministre de l’habitat et de l’urbanisme)

La coalition des associations pour la défense des droits aux
Logements a maintenu sa marche meeting du 5 avril devant le ministère de l’habitat et de l’urbanisme pour exiger la satisfaction de sa plate forme revendicative qui s’articule autour de 2 grands points à savoir l’accès à des logements décents et des audits sur le foncier.
Et ceux en dépit des négociations menées mercredi après-midi par le ministre Maurice Dieudonne Bonanet .

Pourtant, a l’issu de la rencontre le ministre s’éteint montré optimiste et a estimé que le gouvernement travaillait à améliorer le cadre législatif dans l’attribution des terres.

« La marche n’a pas sa raison d’être. Tout est en cours. On peut demander que nous puissions accélérer l’ensemble des processus. Mais les processus peuvent être accélérés avec la contribution de tout un chacun. » a-t-il expliqué.

Pour la coalition, toutes les conditions ne sont réunies pour une annulation ou un report de la manifestation.

« On ne peut pas sur la base de ce que nous avons de cette concertation, décider de repousser notre marche ou de l’annuler a déclaré le secrétaire général de la coalition, Pema Nebie.
La marche meeting aura le soutien des mouvements comme la coordination des comités de défense des acquis de l’insurrection populaire de la ville de Ouagadougou, la Coalition contre la vie chère et le Mouvement burkinabè des droits de l’homme et des peuples .

Moumouni Yaro

Laisser un commentaire