Home > Politique > Lutte contre le terrorisme: « les populations doivent aider les FDS » ( Simon Compaoré, président par intérim du MPP)

Lutte contre le terrorisme: « les populations doivent aider les FDS » ( Simon Compaoré, président par intérim du MPP)

Assemblée générale du MPP à Koudougou Simon Compaoré, président par intérim du MPP, a rencontré les militants du parti à Koudougou ce samedi. A l’occasion, Simon Compaoré a indiqué que les attaques armées non revendiquées ne sont pas seulement l’ouvre des djihadistes. Il a invité les populations à collaborer avec les forces de défense et de sécurité à travers le renseignement.

 

«Nous avons été attaqués et continuons d’être attaqués. La tentative du coup d’État a échoué mais certaines attaques non revendiquées ressemblent bien au plan d’exécution du coup d’État qu’on a entendu dans des propos de certaines personnes (allusion à des conversations téléphoniques qui ont circulé après le putsch manqué de 2015). Nous avons foie qu’ensemble nous viendrons à bout de tous ceux qui endeuillent notre pays », confie Simon Compaoré.

 

Il a rappelé que sans la paix, on ne parlera ni d’opposition ni de parti au pouvoir d’où l’intérêt pour tous d’œuvrer pour protéger notre pays. Le président par intérim du MPP a demandé aux populations d’aider les forces de défense et de sécurité à travers le renseignement sur les comportements suspects de certaines personnes.

 

« Les populations doivent aider les forces de défense et de sécurité. Tout un chacun doit être un service de renseignement pour donner des informations sur des personnes aux comportements douteux. Ne soyez pas comme les autres qui critiquent le gouvernement comme si c’est le gouvernement qui tue volontairement les fils de ce pays.

 

Ces critiques sapent le moral des forces de défense et de sécurité alors que ce sont eux qui au front pour nous protéger » a précisé Compaoré. Le référendum de l’an prochain, le code électoral, la discipline dans le parti, les préoccupations des populations du Boulkiemdé ont été en autres les sujets abordés pendant cette assemblée générale de Koudougou qui a drainé beaucoup de militants.

Laisser un commentaire