Home > Politique > Lutte contre le terrorisme : le G5 Sahel annonce des opérations incessamment

Lutte contre le terrorisme : le G5 Sahel annonce des opérations incessamment

Le Commandant du G5 Sahel accompagné du Chef d’Etat Major Général des Armées annonce que la force conjointe va mener incessamment des opérations en vue de « neutraliser des terroristes ». « Nous comptons d’abord sur nous-mêmes. Les Etats du G5 Sahel comptent d’abord sur leurs propres moyens parce que le problème de la sécurité au Sahel est d’abord leur problème. Les bonnes volontés qui peuvent venir par-ci par-là sont les bienvenues. Depuis une semaine, l’Etat Major de la force se penche sur la planification d’opérations qui auront lieu incessamment », a déclaré mardi à Ouagadougou le Général de division Hanana Ould Sidi, Commandant de la force conjointe, reçu en audience par le Ministre de la défense Jean-Claude Bouda.

« Je peux vous rassurer, quelles que soient parfois les émotions nationales, de ce que nous avons entendu de l’Assemblée nationale, le peuple est derrière son armée. Il nous revient aussi de faire en sorte que cet élan puisse être capitalisé », a déclaré à son tour le Chef d’Etat Major Général des Armées burkinabè, Oumarou Sadou.

« Il y aura des moments difficiles, très difficiles, mais le but de l’ennemi est de briser le moral et si le moral est brisé, la guerre est plus ou moins gagnée. Si la résilience nationale est forte, quelles que soient les actions de l’ennemi, la lutte va continuer et la victoire sera certaine. Les attaques que nous vivons dans les villages actuellement sont des formes de harcèlement. Les unités vont s’organiser par rapport à cela », a dit le Général Oumarou Sadou.

Pourquoi la délocalisation du QG du G5 Sahel de Sévaré à Bamako, au Mali ? « Le rôle d’un quartier général est d’abord de réfléchir, de planifier, de conduire et de coordonner les opérations sur le terrain. Donc c’est un niveau opératif et le quartier général doit être à l’endroit à même de lui permettre de remplir cette mission. Bamako est l’endroit le plus approprié pour cela », a répondu le Commandant du G5 Sahel.

 

Le Général de division Hanana Ould Sidi sera reçu par le chef suprême des armées, Roch Kaboré. Le message restera le même. Continuer d’intensifier la lutte contre le terrorisme. Plus de 200 personnes ont été tuées dans des attaques terroristes au Burkina Faso en trois ans, selon un bilan rendu public par le gouvernement.

 

Lamine Traoré

Laisser un commentaire