Home > Politique > LUTTE CONTRE LE TERRORISME : «JE NE PEUX RIEN VOUS GARANTIR, MEME SI JE VIENS DE MANGA, JE NE SUIS PAS MAGICIEN» (JEAN CLAUDE BOUDA, MINISTRE DE LA DEFENSE)

LUTTE CONTRE LE TERRORISME : «JE NE PEUX RIEN VOUS GARANTIR, MEME SI JE VIENS DE MANGA, JE NE SUIS PAS MAGICIEN» (JEAN CLAUDE BOUDA, MINISTRE DE LA DEFENSE)

«Est-ce que l’armée nationale a la puissance de feu nécessaire pour répondre aux attaques terroristes ?» Bon nombre de Burkinabè se pose la question. Le député Kodjo Jacques Palenfo (UPC) l’a posé directement au ministre de la Défense, Jean Claude Bouda. Ce dernier s’est étendu sur les actions en cours : «Le gouvernement a échangé avec l’ONU : le bataillon Laafi du Burkina Faso au Darfour va rentrer d’ici juillet 2017 pour être redéployer dans la lutte au plan national. Il y a une réorganisation du renseignement, l’unité spéciale d’intervention de la gendarmerie nationale va être déployée dans la zone. Deux compagnies anti terroristes financées par les Etats Unis. Même si les résultats actuels ne sont pas encore à la hauteur des attentes, le gouvernement s’attèle à démanteler les groupes terroristes qui veulent s’implanter dans le Sahel.»

Jean Claude Bouda est moins loquace sur la présence des militaires français au Burkina : « il ne nous appartient pas d’émettre un jugement de valeur de cette unité. Nous entretenons des relations avec d’autres pays dans ce sens».
Le patron de la Défense nationale ne veut cependant pas s’avancer sur la question de la capacité de l’armée à vaincre le terrorisme : «L’armée aujourd’hui est en train de faire preuve d’une plus grande capacité d’adaptation. Avant on voyait ça de très loin. On ne savait pas que ça pouvait nous arriver. L’armée est capable mais le combat contre le terrorisme, je ne peux rien vous garantir même si je viens de Manga, je ne suis pas magicien. Elle a la capacité de défendre nos frontières mais combat ça en tout cas je ne peux pas me prononcer. Le terroriste est un lâche. Il vient cacher son explosif et il disparait.»

Tu pourrais aussi aimer
Mutinerie en Côte d’Ivoire : « Un accord a été trouvé », (ministre de la Défense)

Laisser un commentaire