Home > Politique > L’Unité d’action syndicale exige la reprise des concours touchés par les fraudes

L’Unité d’action syndicale exige la reprise des concours touchés par les fraudes

En marge de la rencontre Gouvernement/Syndicats, l’Unité d’action syndicale (UAS), a exigé ce mercredi 9 septembre 2015, la reprise des concours touchés par les fraudes.

Aussi, l’UAS demande la non promulgation des lois portant amendes sur la presse et leur relecture.

En rappel, le Réseau National de lutte anticorruption (RENLAC) a tenu un sit-in le 8 septembre devant le ministère de la fonction publique, du travail et de la sécurité sociale pour exiger la reprise sans condition des concours concernés par les fraudes.

A ce propos, l’adjoint au secrétaire exécutif du REN-LAC, Sagado Nacanabo, invité de Radio Oméga de ce 9 septembre s’est exprimé : « le temps ne compte pas pour faire des recrutements transparents. Les gens qu’on va recruter, ce n’est pas pour un an ni pour deux, c’est pour toute la vie de fonctionnaire. S’ils sont mal recrutés, ils vont mal travailler ».

#Recevez_toute_l_actualité_sur_votre_mobile_orange_en_composant_*319#
Tu pourrais aussi aimer
Hausse du salaire des fonctionnaires : Pour compter du 1er janvier 2016
1er mai 2016: L’opposition politique burkinabè réaffirme son soutien aux syndicats
Recrutement de 4200 enseignants : délai des dépôts de dossiers repoussé au 14 mai 2016
Burkina : Partis d’opposition et syndicats s’engagent pour un « combat commun »

Laisser un commentaire