Home > Politique > Législatives 2015 : Alexandre Sankara promet « Zéro non loti »  s’il est élu

Législatives 2015 : Alexandre Sankara promet « Zéro non loti »  s’il est élu

Candidat aux législatives du 29 novembre prochain, Alexandre Sankara de l’UNIR/PS était à Komsilga le 22 novembre pour un meeting où il a promis de mettre fin à l’occupation anarchique dans les quartiers périphériques de la capitale burkinabè.

Avec notre envoyé spéciale à Komsilga, Astride Nikiema

La province du Kadiogo avec ses 159 463 électeurs concentre  à elle seule une bonne partie de l’électorat. Le choix de Komsilga et plus précisément  Tingando par Alexandre Sankara pour son premier meeting n’est  pas fortuit. En effet, selon lui offre le même spectacle désolant à l’image de bon nombre de quartiers non lotis de la ville de ouagadougou.  Le candidat aux législatives, Alexandre Sankara, au regard de ce constat a promis zéro non loti au cours du prochain quinquennat.

Evoquant la question de l’accès à l’eau potable, Alexandre Sankara a dit ceci «  Aujourd’hui, nous sommes entre 60 et 70% d’accès à l’eau potable, nous voulons également que ce soit 100% en 2020. »  A Wayalghin, les artistes comme Fatal Dey de la Côte d’Ivoire et Oscibi Johane, membre actif du Balai citoyen étaient là pour jouer  leur partition.

 Pour le directeur national de campagne  Athanase Boudo, l’UNIR /PS au pouvoir, c’est l’accroissement du pouvoir législatif.

« Vous avez un certain nombre de dossiers qui ont contribué à amener le Burkinabè aujourd’hui à dire qu’il y a deux justices pour un même peuple.  Nous avons dit qu’il faut que cela s’arrête.  C’est pour cela que nous allons aussi  directement revisiter le code pénal. Et  au  plan politique nous avons choisi  de donner toute l’indépendance au parlement pour qu’il ne  soit plus téléguidé par l’exécutif ».

La grosse surprise reste l’annulation de la venue de Mariame Sankara. Pour des raisons de santé, sa  venue à Ouagadougou a été annulée. Aujourd’hui  la caravane va à la conquête de l’Est du Burkina avec Me Bénéwendé Sankara, lui-même en tête.

Tu pourrais aussi aimer
Journées parlementaires Burkindlim : Deux jours pour réfléchir sur  les acquis de l’insurrection populaire
Burkina : L’ADF/RDA désormais parti de l’opposition politique burkinabè
Crise ivoiro-burkinabè : « La voie diplomatique ne doit pas faire ombrage à la voie judiciaire » (Alexandre Sankara)
MUNICIPALES 2016 : LE CDP PROPOSE LA PERIODE DE LA FIN DE L’HIVERNAGE

Laisser un commentaire