Home > Politique > « Le rôle de l’opposition est de formuler des observations et critiques… C’est à nous maintenant de voir le bien-fondé » (Le Premier ministre chez le Chef de file de l’opposition)

« Le rôle de l’opposition est de formuler des observations et critiques… C’est à nous maintenant de voir le bien-fondé » (Le Premier ministre chez le Chef de file de l’opposition)

Le premier ministre Christophe Dabiré s’est rendu lundi chez le chef de file de l’opposition, et pour cause discuter des questions liées à la vie de la Nation. Notamment sur la mise en œuvre de la déclaration de politique générale, mais aussi sur la gestion du pouvoir en général.

« Le rôle de l’opposition c’est de formuler des observations et des critiques sur la manière dont le pays est dirigé. C’est à nous maintenant de voir le bien-fondé de ces critiques et de voir si ça peut contribuer à améliorer la gouvernance de notre pays et de faire en sorte que ces critiques-là puissent être intégrées dans la démarche que nous sommes en train de conduire » a indiqué Christophe Dabiré.

Des sujets sur l’agenda politique et la situation sécuritaire, entre autres, ont aussi été abordées. Pour poursuivre le dialogue politique, le chef du gouvernement annonce des discussions entre le Président du Faso et les partis politiques.

« Mon rôle à moi c’est de travailler à préparer ce dialogue politique et de faire en sorte qu’il soit un succès parce que c’est de cette manière-là que nous allons créer la convergence nécessaire à l’évolution d’ensemble du pays, tant du point de vue du développement que du point de vue politique » poursuit le Premier ministre.

Zéphirin Diabré, tout en vantant les qualités de son hôte, l’a rassuré de la disponibilité de l’opposition pour le dialogue.

« Nous sommes une opposition républicaine, patriote, qui chaque fois que le besoin se fera sentir n’hésitera pas à aller à la discussion, au dialogue pour donner sa version des choses, sa compréhension, ses propositions et ses recommandations à ceux qui ont la charge la gestion du pays » rassure le chef de file de l’opposition.

En fin d’après-midi, le Premier ministre a également rencontré la CODER, coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale. Le 18 mars dernier, c’est la majorité présidentielle qui recevait le Premier ministre avec les mêmes sujets à l’ordre du jour.

Abdoul Fhatave Tiemtore

Laisser un commentaire