Home > Politique > GREVE DES POLICIERS : « ILS REFUSENT DE REPRENDRE LE SERVICE MALGRE L’ULTIMATUM DE SIMON COMPAORE »

GREVE DES POLICIERS : « ILS REFUSENT DE REPRENDRE LE SERVICE MALGRE L’ULTIMATUM DE SIMON COMPAORE »

Suite au mouvement d’humeur des éléments de la compagnie républicaine de sécurité(CRS), le ministre de la sécurité Simon Compaoré a indiqué mardi que les policiers qui ne reprendront pas le travail s’exposent à des sanctions. Malgré cet appel, le mouvement d’humeur au sein de la compagnie républicaine de sécurité continu d’être observé, ont constaté les reporters de radio omega.

L’un des porte paroles des policiers « frondeurs » qui a requis l’anonymat s’est prononcé sur la rencontre qu’ils ont tenu ce mardi avec le ministre de la sécurité. Selon lui, le ministre de la sécurité n’a pas fait cas de leurs revendications au cours de cette rencontre.

D’après ce porte parole, ils n’ont pas eu droit à la parole. « Il nous demande des preuves du détournement des primes que nous dénonçons. Nous les avons mais c’est à la presse que nous allons remettre nos preuves et pas à lui », indique t-il.

« Le ministre nous a traité d’indiscipliné, que nous ne faisons pas honneur à la tenue que nous portons » ajoute un manifestant. « Mais est-ce bien de porter cette même tenue et détourner des fonds? », s’est t-il interrogé

Pour lui, il n’y a pas de doute, pas de reprise du « service privé » s’ils n’obtiennent pas satisfaction. Selon les frondeurs dans les jours à venir, ils vont activer un « plan B » Puisque pour eux, le ministre de la sécurité ne les prend pas au sérieux.

Judith TRAORE

Laisser un commentaire