Home > Politique > Grève des agents du MINEFIED : « les agents du MINEFID ne grèvent pas contre l’Etat mais contre le secteur privé » (coalition des structures syndicales et associatives des commerçants du Burkina)

Grève des agents du MINEFIED : « les agents du MINEFID ne grèvent pas contre l’Etat mais contre le secteur privé » (coalition des structures syndicales et associatives des commerçants du Burkina)

« Les agents du MINEFID ne grèvent pas contre l’Etat mais contre le secteur privé », a déclaré jeudi Ibrahim Ouédraogo commerçant et membre de la coalition des structures syndicales et associatives des commerçants du Burkina (COSSAC-B) au cours d’une conférence de  presse.

Selon les membres de cette coalition, l’insécurité et les débrayages répétés du ministère de l’économie et des finances constituent un frein au développement économique du Burkina. Et l’apport du secteur informel dans l’économie du Burkina est non moins négligeable car le secteur occupe entre 70 et 80% de la population active.

Les membres de la coalition ajoute par ailleurs qu’avec les attaques terroristes que subit le pays, les acteurs économiques du Burkina peinent à mener convenablement leurs affaires. Et les grèves intempestives et les sit-in des agents du MINEFID freinent la relance économique du pays
Pour Harouna Gouem, président de l’association tiks -taaba, membre de la coalition, ces grèves portent un coup dur à la vie des populations.

La coalition des structures syndicales et associatives des commerçants appelle les agents du MINEFID au dialogue afin de sauver la situation économique du pays. Elle va plus loin en interpellant même le Haut conseil du dialogue social afin de minimiser les grèves et renforcer le dialogue social entre les acteurs.

NB: image d’illustration

Laisser un commentaire