Home > Politique > Grève de la santé : des malades en détresse, le Syntsha félicite ses membres d’« avoir joué le jeu »

Grève de la santé : des malades en détresse, le Syntsha félicite ses membres d’« avoir joué le jeu »

Pas de service minimum, mercredi, à l’hôpital Yalgado Ouédraogo où les malades sont confiés aux stagiaires, aux internes et à quelques médecins militaires réquisitionnés par le ministère de la santé. Une grève de 24 heures qui paralysent les services de santé du pays, créant d’énormes soucis pour les malades et leurs proches. « Ce matin dès notre arrivée on a déjà vu deux malades qui ont rendu l’âme », a confié Kongomé Abdoul Moumouni, un accompagnant de malade à Yalgado. Du côté du syndicat, il s’agit s’un succès. « Quand on est venu faire le tour, le constat est que les gens ont effectivement joué le jeu, ça veut dire qu’ils ont suivi le mot d’ordre de grève », a indiqué Modeste Médah, secrétaire général adjoint du SYNTSHA section Yalgado.

 » Nous demandons qu’ils s’entendent parce que nous on ne compte que sur l’hôpital », a lancé Kongomé Abdoul Moumouni. Certains accompagnants craignent même le pire.  » On est là depuis 7h moins, on a eu les premiers soins, on nous a demandé des examens, on n’a pas pu faire les examens parce que c’est fermé. On craint vraiment que ce ne soit grave », s’est inquiétée Sali Dah.

Le syndicat est en grève de 24h pour exiger l’annulation du jugement de leur camarade poursuivi pour non-assistance à personne en danger dont le procès s’est ouvert mercredi à Ouahigouya. Six mois d’emprisonnement avec sursis, ont été requis par le procureur et le verdict est attendu à la mi-février.

Laisser un commentaire