Home > Politique > Gasseliki (Sahel): 12 morts dans une attaque d’individus armés non identifiés

Gasseliki (Sahel): 12 morts dans une attaque d’individus armés non identifiés

Gasseliki, localité située à une trentaine de km d’Arbinda dans la région du Sahel est en passe de d’être déserte. À pied, en charrettes, à moto ou en car, les habitants quittent le village vers d’autres localités plus sécurisées. Nous en avons rencontré plusieurs centaines qui rejoignaient Foubé à une vingtaine de km dans la Commune de Barsalogho. Foubé, localité mitoyenne de la désormais tristement célèbre Yirgou, est la première destination car plus facile d’accès pour ces populations qui fuient leurs concessions.

Que s’est-il passé?

Selon nos recoupements avec des témoins, hier jeudi entre 13h et 14h, 24 individus armés à moto ont fait irruption dans le village tirant sur des habitants. Les hommes ont été la cible de ces hommes armés qui sont allés du marché à l’intérieur des concessions. Bilan selon notre propre constat, 12 morts inhumés vendredi.

Des commerces du marché de Gasseliki ont été saccagés

Plusieurs commerces du marché de Gasseliki sont saccagés et d’autres incendiés. Plusieurs biens dont des motos ont été emportés également selon des commerçants.

Le village qui continue de se vider de ces habitants

Le village qui continue de se vider de ces habitants ne compte plus qu’une poignée d’hommes qui, eux aussi entendent rejoindre leur famille déjà partie si aucun gage de sécurité ne leur est donné. Plus de sécurité, c’est l’appel qu’ils lancent car hormis des éléments des forces de défense et de sécurité venus vendredi pour le constat et qui, de façon éclair, sont répartis car craignant pour leur propre sécurité selon les habitants, aucun dispositif sécuritaire n’est présent. Seuls des Koglweogos à motos quadrillent les environs par patrouilles. Ce sont eux qui assurent notamment la sécurité de l’axe Gasseliki-Arbinda en pleine réfection.

Hyacinthe Sanou, envoyé spécial

Laisser un commentaire