Home > Politique > Dori (région du Sahel): « Je suis venu demander votre soutien… » (Kadré Désiré Ouédraogo)

Dori (région du Sahel): « Je suis venu demander votre soutien… » (Kadré Désiré Ouédraogo)

La salle polyvalente de Dori a refusé du monde samedi. La raison, le parti AGIR Ensemble avec à sa tête Aboubacar Diallo et sa délégation ont accueillis Kadré Désiré Ouédraogo (KDO) et lui ont témoigné leur soutien à l’élection présidentielle 2020.

Pour le président du parti , c’est un meilleur choix de choisir KDO pour être le candidat aux élections, car étant le meilleur candidat pour apporter un changement au Burkina Faso. Kadré Désiré Ouedraogo a remercié les différents délégations venues de Soum, Oudalan, Yagha et Seno, mobilisées pour lui réserver un accueil chaleureux dans la « belle et historique cité de Dori ».

 » Beaucoup de nos compatriotes se retrouvent hors des lieux habituels de vie et sans moyens de subsistance à cause de l’insécurité, beaucoup ont perdus la vie suite aux nombreuses attaques terroristes, des milliers d’écoliers ne sont pas sûrs de retrouver l’école à la prochaine rentrée, des dispensaires sont fermés, des commissariats de police sont fermés, des préfectures et des mairies sont désertés, de nombreuses scandales de gestion, la montée de l’incivisme et de la corruption, la course effrénée pour les gains faciles au détriment des plus démunis, le manque de solidarité. Face à un tel tableau, nous ne pouvons jouer à l’indifférent », a expliqué le démissionnaire du CDP.

Parlant de son engagement dans le combat , KDO laisse entendre que s5on engagement est « patriotique et citoyen »: « les problèmes de Burkina Faso ne pourront être résolus par un seul homme comme par magie, elle viendra du peuple burkinabè mobilisé, prêt au sacrifice nécessaire. Une personne peut être le catalyseur de notre action, mais le succès viendra de nos efforts conjugués dans la lutte implacable contre tout ce qui ne va pas dans notre gouvernance actuelle ». Salia Sanou exclu du CDP et Yahaya Zoungrana suspendu de l’ex-parti au pouvoir ont pris part à la rencontre.

Moussa Ouedraogo, envoyé spécial à Dori

Laisser un commentaire