Home > Politique > « Diendéré aurait pu faire un coup d’Etat à Blaise Compaoré  et non au peuple », dixit Salif Diallo

« Diendéré aurait pu faire un coup d’Etat à Blaise Compaoré  et non au peuple », dixit Salif Diallo

Salif Diallo, premier Vice-président du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) était l’invité de la rédaction de Radio Oméga ce 30 septembre 2015. Il s’est prononcé sur les derniers événements survenus au Burkina notamment le coup d’Etat perpétré par le général putschiste Gilbert Diendéré. La synthèse de ses propos.

« De toute façon la défaite du RSP était inévitable par ce que notre peuple et notre vaillante armée a pris fait et cause pour la démocratie et la république. Il ne pouvait en être autrement. 

Concernant le général putschiste Diendéré, il sied aux institutions compétentes de régler le sort.

Je suis complètement déçu et je suis vraiment étonné de son entreprise. Un homme raisonnable et lucide ne peut pas se laisser entraîner dans une aventure de ce genre ou entraîner les autres dans une aventure sans lendemain aux antipodes de la démocratie et de la république.

 Il aurait pu faire un coup d’Etat à Blaise Compaoré  et non au peuple. Cela aurait été en faveur de la démocratie  Je suis étonné de cette attitude. »

Tu pourrais aussi aimer
Diplomatie : Hamidou Touré, l’ambassadeur du Burkina en Ethiopie décédé
Baisses de pression, voire coupures d’eau à Ouagadougou
La police municipale change de mode opératoire, 106 engins en 1h en fourrière
Jean baptiste Natama : « Meilleur promoteur de la diplomatie en Afrique »

Laisser un commentaire