Home > Politique > Culture du coton : les acteurs du secteur veulent redorer le blason

Culture du coton : les acteurs du secteur veulent redorer le blason

Au Burkina où la production cotonnière de la campagne 2018/2019 a accusé une baisse de 28,57 % par rapport à la saison précédente, les acteurs de la filière réfléchissent à une relance durable de la production. À cet effet, un atelier de 72 heures qui enregistre la participation de 400 personnes s’est ouvert lundi à Ouagadougou.

Le ministre du commerce Harouna Kaboré qui a pris part à l’ouverture de cette rencontre a martelé qu’il est temps de changer la donne, raison pour laquelle cette rencontre a été organisée.

« Non seulement il y a une baisse au niveau de la production, mais aussi nous rencontrons des problèmes d’impayés internes et externes au niveau des cotonculteurs. Nous rencontrons des difficultés qui s’expliqueraient par une pluviométrie capricieuse, par le fait que nous ayons des problèmes liés aux semences, aux intrants de production du coton. Il était tant qu’on se retrouve », a-t-il ajouté.

Les travaux vont permettre à en croire le ministre, de formuler des solutions en vue d’une relance de la production du coton. «C’est le lieu pour que nous puissions comprendre clairement la structuration des prix, qu’on soit tous en phase pour que désormais pour que désormais il n’y a pas de difficultés quand il s’agit de fixer des prix » a-t-il précisé.

Marina Traoré

Laisser un commentaire