Home > Politique > CPI : la Belgique accepte d’accueillir Laurent Gbagbo, mais pas Charles Blé Goudé (Jeune Afrique)

CPI : la Belgique accepte d’accueillir Laurent Gbagbo, mais pas Charles Blé Goudé (Jeune Afrique)

La Belgique a officiellement accepté samedi d’accueillir l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo qui bénéficie depuis le 1er février 2019 d’une liberté sous condition avec son co-accusé Charles Blé Goudé. La Belgique, où vivent la seconde épouse de l’ancien président, Nady Bamba, et l’un de ses fils, a accepté d’accueillir Laurent Gbagbo, mais pas Charles Blé Goudé, a précisé le journal Jeune Afrique(J.A).

Un texte de trente pages, qui correspond point pour point à ce qu’avait demandé le bureau du procureur, liste l‘ensemble des restrictions de cette libération.

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé devront pointer une fois par semaine auprès des autorités de leur pays de résidence. Ils ne pourront se déplacer qu’au sein de la municipalité des pays hôtes et si déplacement à l’étranger il devait y avoir, ils doivent demander une autorisation préalable à la CPI.

Autre point important, ils ont tous deux, interdiction d’interagir avec des témoins du procès. Interdiction aussi de s’exprimer sur cette affaire auprès de la presse.

Poursuivis pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre, l’ancien chef de l’État et son allié Charles Blé Goudé avaient été acquittés en janvier par la CPI mais leur mise en liberté avait été différée dans l’attente de l’examen d’un appel déposé par le parquet.

Laisser un commentaire