Home > Politique > Burkina : un nouveau préavis de grève déposé par le syndicat des agents du trésor

Burkina : un nouveau préavis de grève déposé par le syndicat des agents du trésor

Après deux semaines de débrayage, le Syndicat autonome des agents du Trésor du Burkina (SATB) compte reconduire sa grève  de 240 heures à compter du 29 mai. Cette nouvelle grève a pour objectif  de mettre la pression sur le gouvernement pour obtenir la satisfaction de la plateforme revendicative du SATB axée sur 19 points à en croire les explications du secrétaire général Seini Kouanda  

« Face au comportement de notre interlocuteur,  il faut qu’on durcisse notre ton pour qu’il sache que notre plateforme n’est pas un chiffon », a martèle Seini Kouanda,secrétaire général du syndicat.

Durant la semaine qui va précéder cette grève (du 21 au 28), le syndicat compte observer un sit-in afin de traiter les salaires des fonctionnaires.

Quatre  points principaux font blocage dans les négociations que le syndicat a engagé avec le gouvernement. Il s’agit en premier lieu du statut autonome, principal point de revendication, le régime indemnitaire, le relèvement du taux applicable aux motivations ainsi que la relecture de la loi qui existe sur les primes de rendement.

Le syndicat qui a déclenché une grève la semaine passée a reconnu jeudi soir « des avancées » dans les négociations avec le gouvernement tout en indiquant l’absence « d’un papier qui montre qu’il y a eu accord ». Les agents des finances disposent d’un fonds commun qu’ils perçoivent au moins tous les six mois et qui est généralement supérieur à leurs propres salaires annuels mentionnés sur leurs bulletins de paie. Ils disposent aussi d’autres avantages financiers comme des bonus ou des fonds de stimulation perçus en plus du fonds commun.

 

 

Laisser un commentaire