Home > Politique > Burkina : pose de la première pierre de construction du centre autonome de radiothérapie pour le traitement du cancer

Burkina : pose de la première pierre de construction du centre autonome de radiothérapie pour le traitement du cancer

L’épouse du chef de l’Etat, Sika Kaboré a procédé samedi 6 avril 2019 dans la matinée, à la pose de la première pierre du Centre autonome de radiothérapie entièrement financé par le Qatar.

Dans 14 mois, le Burkina Faso disposera d’un centre autonome de radiothérapie pour le traitement du cancer. Et c’est sur le site « A » du CHU de Bogodogo(Ouagadougou) que sera construit ce centre. Le projet, estimé à coût de milliards.

La radiothérapie était le maillon manquant de la chaine de traitement du cancer au Burkina Faso pourtant nécessaire pour le traitement complet d’environ 2/3 des malades selon la ministre de la santé Léonie Lougué.

À en croire la ministre de la santé, le centre sera équipé d’un plateau technique de pointe pouvant prendre en charge tout type de cancer radiosensible. Plus besoin donc d’évacuation à l’extérieur du pays. Environ 1500 patients y seront pris en charge par an.

Pour Sika Kaboré, épouse du chef de l’Etat, ce projet est une note providentielle pour les malades souffrant de cancer.

« Je voudrais profiter de cette occasion pour remercier l’émir du Qatar qui a bien accédé à la demande de notre chef d’Etat. Alors avec ce centre, nous espérons prendre en charge gratuitement par an un certain nombre de malades. Si cela se passe comme prévu, en tout cas on est en train de plaider pour ça », a-t-elle indiqué.

Le centre sera bâti sur une superficie d’un demi-hectare sur le site A du Centre hospitalier universitaire de Bogodogo.


Samira Guiré

Laisser un commentaire