Home > Politique > Burkina : l’opposition politique adopte une ligne de conduite pour la conquête des mairies

Burkina : l’opposition politique adopte une ligne de conduite pour la conquête des mairies

Ceci est une directive de l’Opposition politique burkinabè relative à la mise en place des conseils municipaux. A travers cette directive l’opposition politique burkinabè encourage les conseillers municipaux qui seront désignés « à travailler avec abnégation pour le développement de leurs communes, dans le respect des principes de bonne gouvernance, d’équité, de justice, d’intégrité, et de désintéressement. »

(Directive)

L’opposition politique présente ses chaleureuses félicitations à tous les conseillers municipaux élus sous la bannière des partis d’Opposition, lors  des élections municipales tenues le 22 mai 2016. Elle les encourage à travailler avec abnégation pour le développement de leurs communes, dans le respect des principes de bonne gouvernance, d’équité, de justice, d’intégrité, et de désintéressement.

Dans la perspective de la mise en place des conseils municipaux, elle les invite à respecter scrupuleusement  les principes suivants :

Les conseillers municipaux issus de l’Opposition doivent travailler et agir ensemble en toutes circonstances,  dans le même esprit que celui qui anime le CFOP.

Ils doivent former  selon les cas, une  majorité municipale ou une opposition municipale soudée, qui parle d’une même voix, sur toutes les questions relatives à la gestion de la commune.

Ils doivent toujours cultiver entre eux  la solidarité, le respect mutuel, et travailler de manière concertée.

Ils doivent éviter toute compromission de nature à ternir l’image de l’Opposition, ou à faire échouer celle-ci   dans sa conquête des mairies.

Ils doivent rester vigilants face aux diverses tentatives d’intimidation ou de corruption, et les dénoncer publiquement

Ils doivent éviter toute démarche solitaire ou parallèle, et toute négociation individuelle notamment dans le cadre de la mise en place des bureaux des conseils municipaux.

Dans les situations où l’ensemble des conseillers municipaux issus de l’Opposition sont majoritaires, l’opposition présentera des candidats uniques aux postes de maires et aux autres postes du conseil municipal, lesquels candidats feront préalablement l’objet d’un accord après concertation. Dans cette situation, le candidat au poste de maire est proposé par le  parti d’opposition ayant obtenu le plus grand nombre de conseillers. Les autres postes du bureau municipal sont répartis après  concertation, étant entendu qu’il est impératif que tous les  partis de l’opposition municipale soient représentés  au sein  dudit bureau, dans la limite des postes disponibles.

Dans les situations où l’ensemble des conseillers municipaux de l’Opposition sont minoritaires, ils doivent se concerter avant d’accepter la moindre responsabilité au sein du bureau du conseil municipal, et éviter d’avancer en rangs dispersés.

En vue de prendre connaissance de la présente directive, les conseillers municipaux de l’Opposition sont appelés à une concertation regroupant les conseillers municipaux et les responsables locaux de leurs partis. Le parti d’opposition ayant obtenu le plus grand nombre de conseillers prend l’initiative de cette rencontre. Il en dresse un compte rendu à l’attention du CFOP, lequel compte rendu est signé par tous les partis concernés.

Pour toute difficulté constatée dans la mise en œuvre de la présente directive, les responsables locaux sont invités à contacter leurs responsables nationaux, qui porteront la question au niveau du CFOP.

Dans le souci de garantir la cohésion de l’opposition et le succès de son action, les responsables des partis politiques affiliés au CFOP invitent tous les conseillers de l’Opposition au respect strict des  principes de la présente directive. Tout comportement allant dans le sens contraire est susceptible de sanction.

Fait à Ouagadougou le 24 Mai 2016

Pour l’Opposition politique burkinabè

Le Chef de File

Zéphirin DIABRE

Liste des partis politiques affiliés au CFOP : UPC,CDP, ADF/RDA, NAFA, UBN, PNDS, URDB, ADR,  MAP, ESPOIR,MPJD,RFI/PJB, PEDN,  PRIT-LANAYA, PPD, URD/MS, UDD,MPF,PDF/LAFI, PF, PJD,PRDF, UDP.

Tu pourrais aussi aimer
Politique : « Il n’appartient pas à Zéphirin Diabré de distribuer des cartons d’insurgés à qui il veut », Boniface Zango du MPP
AMBF : Armand Pierre Beouindé élu pour un mandat de 5 ans
Reprise partielle des élections municipales : la priorité du nouveau « commandant » de la CENI
L’OPPOSITION À KOSYAM CE JEUDI, CE QUI EST EN JEU

Laisser un commentaire