Home > Politique > Burkina : l’ex Premier ministre Paul Kaba Thiéba a prêté serment en qualité de directeur général de la Caisse des dépôts et des consignations

Burkina : l’ex Premier ministre Paul Kaba Thiéba a prêté serment en qualité de directeur général de la Caisse des dépôts et des consignations

Nommé le 18 avril 2019 directeur général de la Caisse des dépôts et des consignations (CDC-BF), l’ex Premier ministre Paul Kaba Thieba a prêté serment, ce vendredi 12 juillet à l’Assemblée nationale.

Qu’est-ce que la Caisse des dépôts et des consignations ?

La Caisse des dépôts et des consignations peut être considéré comme la banque des banques. Selon ses textes fondateurs, élaborés en 2017, la Caisse de dépôts et consignations (CDC) du Burkina Faso est dotée d’un capital d’au moins 20 milliards de F FCFA (30,5 millions d’euros), apporté par l’État. Elle est une institution financière publique qui assure un service d’intérêt général et de développement économique pour le compte de l’État et des collectivités territoriales.

A quoi sert-elle ?

L’institution veille sur un coffre-fort conséquent. En effet, elle a pour première mission de sécuriser l’épargne nationale. Une fois opérationnelle, la CDC devrait en effet gérer les sommes versées par des institutions comme la Société nationale des postes du Burkina (Sonapost) ou encore les avoirs des organismes de retraite des agents de l’État, du privé et des collectivités territoriales – CNSS et Carfo.

Outre la gestion des ressources de placement, elle sera également responsable des dépôts de garanties constitués par les usagers de grands concessionnaires de service public, à l’instar de la Société publique d’eau (Onea) ou de la Société nationale burkinabè d’électricité (Sonabel), qu’elle pourrait transformer en investissements de long terme.

Laisser un commentaire