Home > Politique > Burkina : les syndicats suspendent leur mot d’ordre de non évaluation des élèves

Burkina : les syndicats suspendent leur mot d’ordre de non évaluation des élèves

La Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE) a annoncé samedi au cours d’une conférence de presse la suspension pour compter du dimanche 03 février 2019 à 00 heure de leur mot d’ordre de non évaluation des élèves.Cette suspension aura une durée maximum de 2 mois.

« La coordination nationale des syndicats de l’Education (CNSE) décide de la suspension de son mot d’ordre en cours pour compter du dimanche 03 février 2019 à 00h.Cette suspension aura une durée maximum de deux mois », a déclaré Bonaventure Belem le coordinateur de la CNSE.

Pour les syndicats, il s’agit à travers cette décision de donner une chance aux négociations engagées avec le gouvernement.

« Cette mesure doit être comprise par le gouvernement comme une volonté des syndicats à entamer les discussions du 04 février dans un esprit de dialogue sincère, en vue d’aboutir à un statut véritablement valorisant pour les personnels de l’éducation et de la recherche », ajoute Bonaventure Belem.

Depuis le 3 décembre 2018 les évaluations (devoirs et compositions) sont suspendues suite à l’appel des syndicats des enseignants qui réclament la satisfaction de leur plateforme revendicative.

Laisser un commentaire