Home > Politique > Burkina : les 7 militaires tombés à Pama inhumés vendredi au cimetière de Gounghin

Burkina : les 7 militaires tombés à Pama inhumés vendredi au cimetière de Gounghin

Les militaires qui ont perdu la vie mardi à Pama ont été inhumés vendredi 31 août, au cimetière municipal de Gounghin en présence du chef d’Etat-major Oumarou Sadou, du ministre de la Défense Jean Claude Bouda et du ministre de la Sécurité Clément Sawadogo.

« Je veux demander aux militaires où qu’ils soient, de savoir que leur mission est sacrée. Parfois on connait les risques mais si on ne l’exécute pas personne ne va l’exécuter » a dit le chef d’Etat-major Oumarou Sadou.

Sept éléments des forces de l’ordre ont perdu la vie mardi dans l’explosion de leur véhicule sur un engin explosif improvisé.

Il s’agit de l’adjudant Donou Gnoumou, 42 ans, du sergent Issa Emmanuel TANDAMBA, 30 ans, du Caporal Epiphane WAONGO, 28 ans, du soldat de 1ère Classe Djobanko KAM 36 ans, du soldat de 2ème Classe Jean marie TINDANO, 24 ans, du soldat de 2ème classe Daouda WEREM, 24 ans et du soldat de 2ème classe Diataga HARO 24 ans.

Ils étaient issus du 31e régiment d’infanterie Commando et du 34 régiment inter armes.
Le groupe était envoyé en renfort à Pama dans la province de la Kompienga dans la région de l’Est où le poste de gendarmerie a été attaqué mardi 28 aout 2018 par des individus armés non encore identifiés.

Six autres militaires avaient été blessés dont deux dans une situation critique, a indiqué mardi soir le gouvernement dans un communiqué.

Laisser un commentaire