Home > Politique > Burkina : Le général putschiste Diendéré invite ses soldats à déposer les armes

Burkina : Le général putschiste Diendéré invite ses soldats à déposer les armes

Ouagadougou subit depuis ce mardi 29 septembre 2015 des tirs à l’arme lourde consécutifs au refus des éléments de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle (RSP) d’accepter le désarmement enclenché depuis quelques jours. Retranché au sein du camp Naaba Koom II, le général putschiste Gilbert Diendéré a appelé ses soldats à « accepter de déposer les armes pour ne pas envenimer la situation.»  La synthèse de ses propos recueillis par Radio Oméga.

 « Ce n’est pas moi qui incite les gens à ne pas désarmer. C’est vrai qu’ils me demandent des conseils et je leur prodigue des conseils nécessaires. Ce n’est pas moi qui décide du désarmement ou du non désarmement.

Mais aujourd’hui, vu la dégradation de la situation sécuritaire, je demande aux éléments de l’ex RSP  d’accepter le désarmement, d’accepter de déposer les armes pour ne pas envenimer la situation.

Je comprends leur douleur, leur colère, mais j’avoue en tant que général, que je suis soucieux de la sécurité du pays, je suis soucieux de la paix sociale qui est nécessaire pour notre pays.

Je demande à tous les éléments de rentrer dans les rangs et de laisser tomber, de baisser les armes et de revenir au niveau de la caserne ou au niveau de leur lieu d’affectation. »

Tu pourrais aussi aimer
Diplomatie : Hamidou Touré, l’ambassadeur du Burkina en Ethiopie décédé
Baisses de pression, voire coupures d’eau à Ouagadougou
La police municipale change de mode opératoire, 106 engins en 1h en fourrière
Jean baptiste Natama : « Meilleur promoteur de la diplomatie en Afrique »

Laisser un commentaire