Home > Politique > Burkina : Lancement projet Back-up solaire: une solution d’autonomisation pour les ménages et PME/PMI

Burkina : Lancement projet Back-up solaire: une solution d’autonomisation pour les ménages et PME/PMI

Le ministre de l’Energie, Bachir Ismael Ouedraogo a procédé ce lundi 25 février 2019, au sein de l’Agence nationale des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (ANEREE), au lancement du projet Back-up solaire. Une conférence de presse a été animée à l’issue du lancement.

Qu’est-ce qu’un Back-up solaire ?

Il s’agit d’armoires énergétiques hybrides, mobiles, prêtes à l’emploi et faciles à installer. C’est un équipement qui est muni d’un système de stockage intégré. À en croire le ministre Bachir Ismaël Ouédraogo, le Projet Back-up solaire vise exclusivement à permettre aux ménages, aux Petites et Moyennes Entreprises (PME) et Petites et Moyennes Industries (PMI), de se doter d’équipements solaires de qualités certifiées et capable de couvrir leurs besoins énergétiques surtout en période de chaleur où le besoin se fait sentir de façon considérable.

La durée envisagée pour le prêt Back-up solaire est de 3 ans maximum avec un différé de paiement de trois mois après la mise en service de l’installation solaire. Les modalités de remboursements du prêt seront proches des montants que les bénéficiaires de la SONABEL honorent mensuellement en paiement de leurs factures ont rassuré les conférenciers. L’objectif est d’autonomiser la fourniture en électricité de ces maillons importants de la population que sont les ménages et les PME/PMI, à en croire le ministre de l’Energie qui indique que sur le moyen et long termes, cette autonomisation permettra à la SONABEL d’économiser de l’énergie qu’elle pourra redéployer vers d’autres ménages et dans une vision globale limiter les délestages.

Ce système permettra au ménage, ou à la PMI/PME bénéficiaire, de payer désormais le kWh à 50 FCFA en moyenne au lieu de 130 FCFA, ce qui revient à une réduction de consommation de 40 à 70%, a rassuré le ministre Bachir Ismaël Ouédraogo. Il a été rassuré quant à la qualité et la fiabilité des équipements qui sont aux normes et certifications internationales

Laisser un commentaire