Home > Politique > Burkina : l’Allemagne fait un don de 25,91 milliards de FCFA pour les secteurs de l’énergie, de l’eau et du suivi des aides extérieures

Burkina : l’Allemagne fait un don de 25,91 milliards de FCFA pour les secteurs de l’énergie, de l’eau et du suivi des aides extérieures

25,91 milliard de FCFA pour renforcer les secteurs de l’énergie, de l’eau et du suivi des aides extérieures au Burkina. Il s’agit d’un don de la République fédérale de l’Allemagne à travers la structure KFW (Bank aus Verantwortung), au Burkina Faso. Le ministre de l’économie et des finances Lassané KABORE et la directrice du bureau de ladite structure Verna Lechuiton, ont apposé leurs signatures sur les 3 contrats de financement le lundi 22 juillet 2019 à Ouagadougou, sous le regard de l’Ambassadeur allemand Ingo HERBERT.

Le 1er contrat de financement est d’un montant de plus de 13 milliards de FCFA. Il est relatif au Projet de réalisation d’une centrale solaire photovoltaïque régionale de 12 mégawatts à Kodeni dans les Hauts-Bassins, et son raccordement au réseau Sonabel de 225 kilos-volte.

Pour le directeur de cabinet du ministre de l’énergie Idrissa Kondimtaamde, cette centrale solaire permettra d’améliorer l’offre énergétique.

« Ce don vient à point nommé, car nous sommes dans une transition énergétique, vers les énergies renouvelables ; et cette centrale va nous permettre d’offrir aux populations une énergie durable et à moindre coût », a-t-il expliqué.

Quant au 2e contrat de financement, qui est d’un montant de plus de 11 milliard de FCFA, il se rapporte à la phase 2 du Programme d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement dans les petites et moyennes villes de 4 régions du Burkina. Avec ce don, plus de 500 mille personnes pourront avoir accès à l’eau potable.

Selon le Directeur général de l’Onea Frédéric Kabore, ce don permettre de couvrir les Régions du Sud-Ouest, des Cascades, des Hauts-Bassins et de la Boucle du Mouhoun en eau potable. Il permettra, à travers le projet de réalisation d’infrastructures de production d’eau, la réalisation de 16 nouveaux centres d’eau potable.

Le montant du 3e don est de près de 2 milliards de FCFA. Il sera injecté dans la phase 2 du suivi financier des projets, appelé « True budget ». Un suivi qui sera mis en œuvre par la direction générale du budget relevant du ministère des finances. Il vise la gestion transparente des fonds extérieurs au Burkina Faso.

A travers ces conventions, ce sont 3 axes du Pndes qui bénéficient du soutien de l’Allemagne.

Fabiola Ouédraogo

Laisser un commentaire