Home > Politique > Bobo Dioulasso : un élément de la BAC tué dans une « attaque armée de bandits »

Bobo Dioulasso : un élément de la BAC tué dans une « attaque armée de bandits »

Dans un communiqué publié mardi soir, la police confirme la mort d’un sous-officier de police (Issouf Sawadogo) tué ce mardi 18 juin par balle par des délinquants qui ont ouvert le feu sur une équipe de la brigade anti criminalité(BAC) de Bobo Dioulasso.

Outre la mort du sous-officier, un des bandits a été également blessé suite à la riposte des policiers, mais a réussi à s’enfuir avec ses collègues, précise le communiqué.

La police explique que cette équipe a été dépêchée dans la zone commerciale de la ville pour une mission de recoupement de l’information suite à une alerte informant de la présence de présumés délinquants.

« C’est à l’arrivée de cette équipe de la BAC sur les lieux que les délinquants qui ont reconnu certainement un des policiers, ont ouvert le feu, blessant mortellement le sous-officier de police Issouf Sawadogo », selon le communiqué.

Laisser un commentaire