Home > Politique > Affrontement à Kantchari (Est) : 95 personnes déplacées, le calme est revenu (Saturnin Ouédraogo, préfet du département de Kantchari)

Affrontement à Kantchari (Est) : 95 personnes déplacées, le calme est revenu (Saturnin Ouédraogo, préfet du département de Kantchari)

“Le calme est revenu dans le village mais manifestement la communauté peulhe ne peut plus pour le moment y résider. Nous avons pris des dispositions pour les évacuer à Kantchari. A l’heure actuelle nous avons dénombré 95 déplacés à Kantchari’’ a indiqué Saturnin Ouédraogo, préfet du département de Kantchari, joint au téléphone par radio Oméga.

Pour Saturnin Ouédraogo, “tout est parti d’une altercation entre deux individus du village de Barimagou et il y a eu échanges de coup. Ensuite et il y a un qui a été blessé. Ce dernier conduit au CSPS a malheureusement a succombé aux environs de 5h du matin le dimanche’’

‘’La gendarmerie de Kantchari a été saisie et elle s’est déportée là-bas autour de 7h pour le constat d’usage afin autoriser l’inhumation de la victime. La situation s’est dégénérée par la suite, juste après l’enterrement la population notamment les autochtones se sont déchainés contre le campement peulh. Ils ont incendié les concessions des peulhs et Dieu merci avec l’appui de la gendarmerie on a pu exfiltrer les personnes âgées et les bras valides ont pu s’échapper. Mais ils n’ont pas pu prendre quoi que ce soit, tout a été consumé par les flammes. Les peuls se sont donc refugiés dans la brousse.’’ ajoute le préfet.

“Ce lundi matin nous avons reçu l’information comme quoi il y a encore 40 personnes qui seraient dans la nature’’ a conclu Saturnin Ouédraogo.

Mohamed NAKANABO

Laisser un commentaire