Home > Politique > Affaire écoutes téléphoniques : Bassolé refuse les convocations des magistrats

Affaire écoutes téléphoniques : Bassolé refuse les convocations des magistrats

Selon le journal Jeune Afrique, l’ancien ministre des Affaires étrangères de Blaise Compaoré provoque des incidents de procédure, refusant notamment les convocations des magistrats pour être entendu sur le contenu des écoutes téléphoniques qui le mettent en cause, avec Guillaume Soro, dans une tentative de soutien aux putschistes de l’ex-régiment de sécurité présidentielle (RSP).

Les transcriptions de ces écoutes ont été couchées sur procès-verbal et versées au dossier. « Bassolé demande  à ce qu’elle soient retirées de la procédure. Cela prendra un peu plus de temps, mais il devra bien finir par s’expliquer sur ce point », affirme une source judiciaire proche de l’enquête.

Tu pourrais aussi aimer
« Hervé Ouattara, est un Blaise Compaoré  bis » dixit Rahouf Bayiré
PUTSCH/ECOUTES TELEPHONIQUES : LA CEDEAO REFUSE DE SE PRONONCER « EN L’ETAT »
« Je ne renie pas mon amitié avec Blaise Compaoré. Jusque dans ma tombe », Guillaume Soro
Maca : Eddie Komboigo aurait été en détention arbitraire

Laisser un commentaire