Home > Politique > 2017 :  Burkina is back

CAN 2017, UNION AFRICAINE, PNDES, MCC, les victoires s’enchainent pour le Burkina en ce début d’année 2017. La preuve que le pays fait son retour sur l’échiquier international. Suivez l’analyse de notre directeur des rédactions Hyacinthe Sanou

Le moins que l’on puisse dire de l’année 2017 est qu’elle demeure sous les meilleurs auspices pour le Burkina Faso. Déjà la première bonne nouvelle viendra de Paris et notamment de la conférence des partenaires pour le financement du plan national de développement économique et social (PNDES) qui a permis de récolter 18 milles milliards d’intentions de financement. Dans la foulée c’est le Millenium Challenge Corporation (MCC) qui annonce que le Burkina est éligible pour un deuxième compact. Le Burkina Faso a été sélectionné sur la base de ses performances dans trois secteurs clés: la bonne gouvernance, la liberté d’entreprendre et son investissement dans le capital humain.

A propos de valorisation du capital humain justement, le Burkina enregistre également de bons résultats en ce début d’année. Le sommet de l’Union africaine qui vient de s’achever à Addis Abeba en est la preuve. Le Burkina y a fait 100 % pour ce qui est de sa candidature à des postes de responsabilité au sein de l’institution panafricaine. Le juge Pascal Bamouni remporte son siège membre du Conseil consultatif de l’Union Africaine (UA) sur la corruption, et l’ambassadrice Minata Samaté décroche celui commissaire chargé des affaires politiques de l’Union.

Vous doutez encore de la baraka du Burkina en cette année 2017 ?

Eh bien attendez ce soir la demi-finale de la CAN Burkina Egypte. Auteurs d’un formidable parcours à cette édition de la coupe d’Afrique des nations de football, les Etalons ont amené au pied du podium. Plus qu’une marche pour confirmer si besoin en était encore que Burkina is Back.

Laisser un commentaire