Home > Non classé > Coup d’Etat au Burkina : Chefs d’inculpations et peines encourues selon Sita Sangaré

Coup d’Etat au Burkina : Chefs d’inculpations et peines encourues selon Sita Sangaré

Le directeur de la justice militaire Sita Sangaré a tenu une conférence de presse ce vendredi 16 octobre 2015. Au cours de cette rencontre, il s’est prononcé sur les chefs d’inculpation des auteurs du coup d’Etat du 16 septembre et les peines encourues par ces derniers.

« Pour les chefs d’inculpation entrant dans le cadre du coup d’Etat du 16 septembre. Il y a des dossiers  allant de l’attentat, l’assassinat, le recel de cadavres, le faux en écriture authentique. Ces inculpations varient selon les personnes.

Certaines personnes sont poursuivies pour crimes contre l’humanité. Le général Diendéré est notamment poursuivi pour crime contre l’humanité.

La peine encourue peut aller jusqu’à la peine de mort s’il s’avère que l’assassinat a été précédé de traitements cruels ou qu’il a été suivi d’actes de cruauté ».

Tu pourrais aussi aimer
Diplomatie : Hamidou Touré, l’ambassadeur du Burkina en Ethiopie décédé
Libération de Me Hermann Yaméogo : «Il y a un léger contretemps dans les procédures» (Salvador Yaméogo, frère cadet)
Baisses de pression, voire coupures d’eau à Ouagadougou
La police municipale change de mode opératoire, 106 engins en 1h en fourrière

Laisser un commentaire