Home > Internationale > Mali: l’armée française annonce avoir tué un des principaux chefs djihadistes au Sahel

Mali: l’armée française annonce avoir tué un des principaux chefs djihadistes au Sahel

Les forces françaises de l’opération Barkhane ont conduit, dans l’après-midi du jeudi 21 février, une opération dans la région de Tombouctou. Plusieurs terroristes ont été neutralisé dont le numéro deux du Rassemblement pour la victoire de l’islam et des musulmans (RVIM).

Dans un communiqué rendu public ce vendredi, la ministre des Armées, Florence Parly, a salué « l’action des forces françaises ayant abouti au décès de Yahia Abou Hamman, chef de l’émirat de Tombouctou ».

Selon la note, « il était le chef d’un des principaux groupes armés terroristes sévissant au Sahel, le concepteur et le financier de nombreuses attaques ». Au total, onze terroristes ont été “mis hors de combat“, des pick up et de l’armement ont également été saisis au cours de l’opération.

La neutralisation de ce chef terroriste, “constitue un revers majeur pour le groupe dirigé par Iyad ag Ghali qui, en l’espace d’une année, aura vu disparaître ses trois principaux adjoints“, indique l’état-major des armées.

Avec AFP

Ne manquez aucune actualité en
téléchargeant notre application Radio Oméga sur google Play Store. Suivez nous aussi sur https://twitter.com/radiosomega

Laisser un commentaire