Home > Internationale > Eco : le Nigeria demande un report du lancement

Eco : le Nigeria demande un report du lancement

Dans un poste sur son compte twitter, la présidence du Nigéria demande un report du lancement de la monnaie unique ouest-africaine #Eco qui avait été prévu pour 2020, mais le Nigeria ne donne aucune échéance pour la nouvelle monnaie. Cette annonce intervient au moment où les pays de l’UEMOA tentent de tourner la page du franc CFA en adoptant dès cette année la nouvelle monnaie. «La position du Nigeria sur l’eco est que les critères de convergence (entre Etats) n’ont pas été atteints par la majorité des pays» devant adopter cette monnaie commune, a ?indiqué? la présidence nigériane sur son compte Twitter. «Il doit par conséquent y avoir un report du lancement de la monnaie unique», ajoute-t-elle.
Les quinze pays membres de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédeao), dont le Nigeria avaient ?indiqué? en 2019 qu’ils souhaitaient lancer l’eco en 2020. L’annonce avait été faite par le président ivoirien Alassane Ouattara lors d’une visite de son homologue français Emmanuel Macron au lendemain d’un sommet de la Cédeao qui avait encouragé les efforts visant à mettre en place une monnaie unique ouest-africaine d’ici à juillet. Le Nigeria et plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest, notamment anglophones, avaient deux semaines plus tard dénoncé cette décision de remplacer le franc CFA par l’eco, affirmant qu’elle n’était «pas conforme» au programme adopté récemment par l’ensemble de la région pour mettre en place une monnaie unique.
Le Président nigerian Muhammadu Buhari à pris part à la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO réunie en session extraordinaire le 9 février en marge du 33e sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba. À l’issue de cette rencontre, la CEDEAO s’est dite « satisfaite des importantes évolutions engagées par l’UEMOA et des éclairages apportés par Alassane Ouattara », selon le communiqué final.

Laisser un commentaire