Home > Economie > Projets et programmes au Burkina: un taux d’exécution financière de 20,26%

Projets et programmes au Burkina: un taux d’exécution financière de 20,26%

De façon globale, le montant total des budgets des projets et programmes exécutés en 2018 se chiffre à plus de 130 milliards de FCFA contre plus de 9 milliards de FCFA en 2017. C’est ce qui ressort de la première revue de l’année 2019 des projets et programmes qui s’est tenue au ministère de l’Economie, des Finances et du développement (MINEFID) ce jeudi 7 mars 2019.

Le portefeuille des projets et programmes sous tutelle du ministère de l’économie est constitué de 18 projets et programmes dont 1 est en formulation, 9 en démarrage, 5 en exécution et 3 en phases de clôture. Le bilan de la mise en œuvre des projets en exécution indique des taux d’exécution physique de 76,11% et un taux d’exécution financière de 20,26%.

Selon Aïssata Sané, directrice générale des études et statistiques sectorielles du Minefid, les résultats sont axés sur la construction d’infrastructures socio-économiques, les infrastructures sanitaires et éducatives, la réalisation de forages avec le système de pompage solaire, également des activités de renforcement de capacité technique de l’administration publique.

Pour l’année 2019 le MINEFID prévoit redoubler d’efforts pour une mise en œuvre réussie des activités au cours de l’année 2019. C’est pourquoi les acteurs du MINEFID sont invités à réfléchir sur l’efficacité de la modalité appuis-projet en la mettant en parallèle avec les autres types d’appui.

« Il reste à poursuivre les efforts pour soulager davantage les populations avec d’autres réalisations avec d’infrastructures, d’autres accompagnements de l’administration pour une meilleure efficacité de la mobilisation des ressources et du pilotage et de la gestion de l’économie », a indiqué Aïssata Sané.

Alinta Ouédraogo

Laisser un commentaire