Home > Economie > Ouagadougou : ouverture de la table ronde des bailleurs pour le financement de la stratégie nationale de la finance inclusive

Ouagadougou : ouverture de la table ronde des bailleurs pour le financement de la stratégie nationale de la finance inclusive

Ouagadougou abrite ce mardi 12 novembre 2019 la table ronde des bailleurs des partenaires techniques et financiers pour le financement de la stratégie nationale de la finance inclusive (SNFI). Laquelle désigne l’offre de services financiers et bancaires de base à faible coût spécifique pour des consommateurs en situation de difficultés et couvre la période 2019-2023.

Au Burkina Faso 39% de la population adulte n’a accès à aucun service financier formel ou informel et 46% de la population rurale est totalement exclue. C’est pourquoi le ministère de l’Economie a mis en place la stratégie nationale de la finance inclusive, laquelle vise un accès accru et permanent à une gamme de produits et services financiers durables et à coût abordable aux populations les plus vulnérables surtout celles en milieu rural. Le coût de la mise en œuvre de la stratégie nationale de la finance inclusive est estimée à 59 milliards de francs CFA, 80% ont déjà été couvert, c’est donc le lieu pour le gouvernement burkinabè de mener le plaidoyer pour combler le financement qui s’élève à 7 milliards de francs CFA pour la mise en œuvre de la stratégie.

Selon la ministre déléguée chargée du budget Pauline Zouré le manque à gagner va permettre de couvrir essentiellement des segments qui n’ont pas été pris en charge notamment la couverture des risques, la finance digital et la règlementation et le suivi.

« Les partenaires sont intéressés par la mise en œuvre effective de cette stratégie, et au-delà de l’apport financier que les partenaires vont annoncer on va aussi accompagner la structuration de l’écosystème digital », a indiqué la chef de file des partenaires techniques et financiers Metsi Makhetha.

A terme, la mise en œuvre de la stratégie nationale de l’inclusion financière permettra l’amélioration de l’offre de produits et services financiers de qualité, l’amélioration de l’éducation financière de la population adulte, une augmentation de la proportion de la population adulte utilisant une gamme de produits et services financiers adaptés.

Laisser un commentaire