Home > Economie > Inégalités riches et pauvres : le Burkina, seul pays parmi les 10 plus engagés en matière de dépenses sociales en Afrique

Inégalités riches et pauvres : le Burkina, seul pays parmi les 10 plus engagés en matière de dépenses sociales en Afrique

Selon l’édition 2019 de l’indice de l’engagement à réduire les inégalités (ERI), élaboré par Oxfam et Développement Finance International (DFI), le Burkina est classé 9e sur les 15 pays de la Cedeao. Ce rapport a été lancé vendredi 12 juillet à Ouagadougou au cours d’une conférence de presse.

Selon le rapport, l’Afrique de l’Ouest est la zone la moins engagée du continent dans la lutte contre les inégalités. « Pendant qu’une minorité croissante devient de plus en plus riche, la majorité de la population n’a pas accès à des éléments essentiels comme l’accès à l’éducation, la santé ou un emploi décent ».

Le rapport présente un agenda politique ambitieux visant à lutter contre les inégalités en Afrique de l’Ouest, à la fois pour les gouvernements nationaux et pour la Cedeao. Des recommandations adressées aux gouvernements Des recommandations adressées aux gouvernements OXFAM suggèrent aux gouvernements de consacrer des dépenses suffisantes pour des services publics universels de qualité qui resserrent l’écart entre riches et pauvres et qui réduisent les inégalités.

A travers entre autres l’augmentation des dépenses sociales, le renforcement de la protection du marché du travail et des investissements dans l’agriculture. Aussi le rapport suggère la redistribution des recettes aux personnes pauvres grâce à une fiscalité progressive. Toujours selon Omer Kaboré. « Les pays de la CEDEAO perdent environ 9,6 milliards de dollars en avantages fiscaux offerts aux multinationales. Pourtant cela suffirait pour construire environ 100 hôpitaux modernes et bien équipés dans la région par an ou sept nouveaux hôpitaux par pays en un an»

OXFAM tire sur la sonnette d’alarme

« L’indice a mesuré comparé et classé les engagements des gouvernements sur les différents critères d’analyses. Mais ce qui est à noter d’une matière générale c’est que l’Afrique est le moins exemplaire en matière de réduction des inégalités et malheureusement l’Afrique de l’ouest a le maillot jaune à ce niveau. », a indiqué Omer Kaboré directeur d’OFAM Burkina.

En dépit de sa 9e place sur les 15 pays de la CEDEAO dans le classement de l’indice de réduction des inégalités le Burkina Faso est le seul pays d’Afrique de l’Ouest parmi les dix plus engagés en matière de dépenses sociales au sein du continent Africain.

Alinta Ouédraogo

Laisser un commentaire