Home > Economie > Attaque de Boungou : l’onde de choc ressenti à la Bourse de Toronto

Attaque de Boungou : l’onde de choc ressenti à la Bourse de Toronto

À la Bourse de Toronto, la nouvelle de l’embuscade a eu une incidence négative sur le titre de Semafo, qui abandonnait 35 cents, ou environ 9%, mercredi après-midi, pour se négocier à 3,58 dollars. Elle n’est pas encore remontée pour l’instant.

Établie à Montréal, Semafo, qui compte 1200 salariés, dont 85 expatriés, à ses sites de Mana et Boungou, avait déjà été confrontée à des enjeux de sécurité dans le passé sur des routes menant à ses installations. Cela avait incité la minière à déployer des mesures supplémentaires pour assurer la sécurité de son personnel.

Boungou est un gisement aurifère à haute teneur situé dans la région Est au sud-est du Burkina Faso. La mine Boungou a produit son premier lingot d’or fin juin 2018. La production commerciale a été atteinte en date du 1er septembre 2018. La phase de production commerciale atteinte, la livraison de la mine était estimée en 2018 à entre 60 000 et 70 000 onces d’or.

Laisser un commentaire