Home > Culture > Littérature : mort de l’écrivain ivoirien Bernard Dadié

Littérature : mort de l’écrivain ivoirien Bernard Dadié

L’écrivain ivoirien Bernard Dadié est décédé ce samedi 9 mars 2019 à l’âge de 103 ans. L’annonce a été faite par le ministre de la Culture de la Côte d’Ivoire, Maurice Bandaman.

Un des pionniers de la littérature africaine, Bernard Dadié a publié son premier roman, « Climbié », qui décrit la vie d’une société rurale de la Côte d’Ivoire. Il a servi comme ministre des Affaires Culturelles de 1977 jusqu’en 1986, et a fait des efforts pour promulguer les arts africains.

Avec les publications « Un Négre à Paris » (1959), « Patron de New York » (1964), et « La Ville ou nul ne meurt « (1968), Dadié a créé un nouveau genre de littérature africaine qui s’appelle les chroniques. Ses chroniques sont les études des autres cultures et ce sont des efforts de préserver ces cultures. Les poèmes Dans tes yeux et Je vous remercie, mon Dieu (tirés du recueil La Ronde des jours 1956) montrent les croyances de Dadié qui a beaucoup d’espoir pour l’avenir.

Laisser un commentaire