Home > Culture > Koudougou(centre-ouest) : la journée internationale des musées célébrée à travers un vernissage d’exposition

Koudougou(centre-ouest) : la journée internationale des musées célébrée à travers un vernissage d’exposition

La direction régionale de la culture, des arts et du tourisme et le chef d’Issouka ont commémoré la journée internationale des musées le 18 mai dernier à Koudougou, suivie d’un vernissage de l’exposition dénommé ‘’un monde idéal’’ de Salfo Dermé. Une occasion pour Lassina Simporé secrétaire générale du ministère de la culture d’inviter tous les Burkinabè à être des ambassadeurs de nos musées.

La commémoration de cette journée internationale des musées à Koudougou, une première, a été l’occasion pour Lassina Simporé, secrétaire général du ministère en charge de la culture, d’inviter tous les Burkinabè à être des ambassadeurs des différents musée. ‘’ Chaque parent a un devoir de montrer la direction du musée à ses enfants. Tant que nous même, nous ne faisons pas la promotion de nos musées qui va le faire à notre place ? Chacun de nous doit être un ambassadeur de nos musées. L’espoir est permis car les jeunes qui ont visité le musée représentent plus de la moitié des sept mille personnes ayant fréquenté le musée Raymi du chef d’Issouka l’an dernier.

Naaba Saaga 1er chef d’Issouka a rappelé qu’en pays Mossi, certaines habitues (disperser les biens matériels des défunts 3 ou 4 ans après sa mort) n’ont pas toujours été favorables à la conservation des certaines œuvres pour les générations futures. Mais sa détermination lui a permis de réunir des objets de la localité et d’ailleurs pour ce musée qu’il juge utile pour la ville de Koudougou et le Burkina Faso entier.

« Il était important que les jeunes découvrent les outils que leurs ancêtres ont utilisé pour cultiver, se vêtir, pour se distraire etc. Je reçois des étudiants, des élèves ici après leur visite. C’est chaque fois une opportunité pour moi de leur rappeler les valeurs sacrées du bien commun, du respect de l’autre, des parents, des enseignants et des ainés , de l’amour pour la patrie et bien d’autres’’ a précisé le chef d’Issouka, Naaba Saaga 1er.

En marge de commémoration, Salfo Dermé a présenté des objets d’art de belle facture de son explosion nommée ‘’un monde idéal’’. Il a également offert des tables bancs fabriqués en partie avec des déchets plastiques recyclés à des personnes. Le bronzier Dermé a également fait don d’une de ses œuvres de plus de 2 mètres à la commune de Koudougou qui était représentée par le 2e adjoint au maire.

Sabouna Ouédraogo

Laisser un commentaire