Home > Culture > Koudougou( centre-ouest) : un festival Reggae pour promouvoir les valeurs sociales

Koudougou( centre-ouest) : un festival Reggae pour promouvoir les valeurs sociales

Les 27 et 28 septembre 2019 aura lieu la première édition d’un festival consacré à la musique reggae. Au menu de cette activité, des concerts Live avec des artistes comme Sibi Zongo, Jean Zoé, Ismo Vitalo, King Rab, Nourat, King Faya, des sensibilisations sur la sexualité et les valeurs sociales ainsi qu’un don de sang.

Un festival Reggae dans la ville de Koudougou(centre-ouest du Burkina), une première initiée par Florent Zoma dit Saint Florent, artiste musicien qui veut à travers ces rencontres artistiques sensibiliser les populations sur les valeurs sociales.

‘’ Notre objectif est d’œuvrer au bien être des populations de Koudougou. Ce projet s’inscrit dans une vision de sensibilisation sur le vivre ensemble, la cohésion sociale, la paix et la solidarité à travers des approches musicales. La musique est le meilleur moyens pour faire passer un message aux communautés ‘’, confie le Promoteur Florent Zoma. Ainsi, pendant ces rencontres, les populations suivront gratuitement des concerts en Live de nombreux artistes comme Sibi Zongo, Jean Zoé, Ismo Vitalo, Kalé Baré, King Rab, Saint Florent, Nourat, King Faya, Path Mowando, Onasis.

Après chaque prestation, les artistes auront 5 minutes pour échanger avec les mélomanes sur le thème de cette édition qui est ‘’partage reggae solidaire’’. A cela s’ajoute au programme une kermesse, un don de sang et des séances de sensibilisation sur la sexualité, le VIH/SIDA.

Les responsables en charge de la culture dans la province du Boulkiemdé estiment que ce festival donnera l’occasion à des talents de s’exprimer.

‘’C’est l’occasion pour les populations d’apprécier des dimensions de cette musique populaire et c’est la culture qui gagne. Ce festival est un plus pour la ville de Koudougou. J’aurai souhaité que chaque quartier ait son festival. Il vient couronner le succès que nous voulons dans la culture pour cette ville. Saint Florent est un artiste battant et nous serons toujours là pour le soutenir et lui prodiguer des conseils pour cette activité’’, soutient Bely Balaya, directeur provincial du Boulkiemdé de la culture.

Laisser un commentaire