Home > Culture > Kevinson, « l’arrangeur au doigté magique »

Kevinson, « l’arrangeur au doigté magique »

Ce jeudi 21 juin, c’est la fête de la musique. Elle est célébrée un peu partout dans le monde et le Burkina Faso n’est pas en reste. Mais allons découvrir un maillon essentiel de la filière musique, l’arrangement. Et c’est avec Kevinson, l’un des arrangeurs les plus en vogue du moment au Burkina Faso.

En pleine séance studio avec une nouvelle voix de la musique burkinabè, dans un quartier de Ouagadougou, nous retrouvons Laly Tchemba dit Kevinson. Ce jeune de 35 ans est bien connu dans le milieu du show-biz notamment l’arrangement même si au passage il est aussi, compositeur et producteur. Ses doigts sur son clavier, des tam-tams (instruments traditionnels) d’un côté et de l’autre, ses yeux rivés sur ses écrans géants d’ordinateurs, ses logiciels de studios, voilà le décor chez Kevinson.

« J’essaie d’aider le musicien à structurer sa chanson. Lui dire ce qui est bien et ce qui n’est pas bien. C’est mon rôle de faire tout mon possible pour que le musicien soit satisfait. Quand le produit sort, ça doit être bon et ça doit faire plaisir aux mélomanes », explique l’arrangeur.

Kevinson est réputé comme étant un faiseur de tube. Il a travaillé avec la plupart des sommités de la musique burkinabè. « J’ai bossé avec des stars Floby, Dew Altino, Imilo LeChanceux, Dicko Fils, K Cora, Wendy, David Le Combattant, Frère Malkhom… Je ne peux pas tout citer », fait-il savoir.

La musicienne K Cora qui était en séance studio connait bien Kevinson. « Kevinson depuis mon premier album c’est mon arrangeur. Il me connait, il m’écrit et il sait ce que je veux. Quand je viens ici je suis satisfaite », a dit la musicienne.

Kevinson s’apprête a célébré ses 15 ans de carrière dans l’arrangement. Il envisage étendre son studio et enfin former des jeunes dans l’arrangement. « Tout mon combat, c’est pour que la musique burkinabè aille de l’avant et que dans 1 ou 2 ans que nous soyons les numéros 1 en Afrique et dans le monde », tel est le souhait de l’arrangeur.

Lamine Traoré

Laisser un commentaire