Home > Culture > Jamtan Festival, la Culture burkinabè, africaine célébrée en Autriche

Jamtan Festival, la Culture burkinabè, africaine célébrée en Autriche

Le festival Jamtan, « rien que la paix » en fulfuldé du musicien burkinabè Adama Dicko s’est tenu samedi à Wolfgang, une commune située dans le centre de l’Autriche. L’événement qui était à sa 5e édition a pour vocation de promouvoir dans cette partie du monde, la culture burkinabè, mais africaine en général.

Des festivaliers africains, européens, bref, de toutes les couleurs sont à Jamtan Festival. La musique africaine, les produits artisanaux, la culture de tout un continent est célébrée.

« Ce sont des produits burkinabè. On peut dire que les gens achètent. C’est une occasion de valoriser la culture de chez moi. Les créations sont faites avec des matières venues du Faso. Même si je suis au Sénégal je travaille avec les tissus du Burkina. Je fais de merveilleuses rencontres et c’est ce qui est important », a dit Salif C un Créateur de mode burkinabè basé à Dakar, présent au festival.

Et ce burkinabè Mahamadou Barry a décidé d’effectuer le déplacement du Burkina Faso jusqu’en Autriche pour soutenir l’événement.

« Il faut bien que nous-mêmes compatriotes nous venons soutenir ce burkinabè pour espérer que les autres vont le soutenir. C’est un minimum pour ceux qui s’intéressent à la culture de répondre présent à ce types d’événements », a-t-il affirmé.

« Les autrichiens sont très curieux. Ils aiment participer à ces types de festivals pour voir ce qu’il y a ailleurs dans le monde. Le Burkina Faso est bien représenté et nous avons de bons artistes en Autriche », a dit Ido Josué, un autre burkinabè vivant en Autriche depuis maintenant 26 ans.

Une forte équipe de l’ambassade du Burkina en Autriche avec à sa tête l’ambassadeur lui-même, Dieudonné Kéré était présente à Jamtan festival.

« Nous ne pouvons que soutenir notre frère Adama Dicko qui à travers son festival Jamtan fais la promotion de la culture du Burkina Faso. De nombreux burkinabè sont présents pour l’appuyer. Nous ne pouvons qu’être contents », a déclaré Léon Tiendrebeogo, premier conseiller à l’ambassade du Burkina Faso à Vienne.

Pour les organisateurs, il est impératif de promouvoir les différentes cultures.

« Nous sommes très contents d’organiser ce festival pour promouvoir la culture africaine et les cultures du monde. Tout le monde se retrouve. On fait la fête ensemble », a indiqué Karl Lepic, membre du comité d’organisation.

Ainsi s’achève la présente édition de Jamtan Festival. Les organisateurs entendent consolider et pérenniser l’événement. La 6e édition prévue en été 2020 s’annonce avec de grandes innovations.

Lamine Traoré envoyé spécial à Wolfgang en Autriche

Laisser un commentaire