Home > Culture > Festival ‘’TENA-GNÊ’’ de Ténado: « C’est au tour de notre génération de s’affirmer pour le développement de notre commune » (Baky Bienvenue, président de l’association OKAPOR)

Festival ‘’TENA-GNÊ’’ de Ténado: « C’est au tour de notre génération de s’affirmer pour le développement de notre commune » (Baky Bienvenue, président de l’association OKAPOR)

La première édition du festival TENA-GNÊ (chez soi est mieux en Lélé) des ressortissants et fils de la commune de Ténado dans le Sanguié a ouvert ses portes le vendredi dernier et prend fin ce dimanche. Lutte traditionnelle, tournoi de football, établissement accéléré de carte nationale d’identité burkinabè, dépistage du cancer du col de l’utérus, rue marchande, panel sur le développement économique et sociale de la commune sont autres les activités de cette édition.

Pour les organisateurs, il est temps pour eux de s’accorder pour accompagner le développement de Ténado.

‘’ C’est au tour de notre génération de s’affirmer sur le plan communal avec des projets de développement. Nous avons créé cette association OKAPOR(ne diviser pas en Lélé) qui porte le festival pour fédérer nos énergies. Aujourd’hui nous sommes en phase d’installation. Mais pour l’année 2019, avec l’aide de nos ainés et partenaires, nous avons un projet de forage à Zinden, un grand village qui manque vraiment d’eau potable’’ soutient Baky Bienvenue, président de l’association OKAPOR).

Selon les panelistes, depuis 1963, diverses associations ont animé la vie à Ténado si certaines ont pu tirer leur épingle du jeu, d’autres par contre ont vite disparu avec parfois la mainmise des politiciens qui ont enrhumé ce désir des fils et filles de la localité de s’unir et penser développement. A ce propos, OKAPOR dit être sur ses gardes. Les anciens ministre Tertus Zongo, Luc Adolphe Tiao et ministre Nestor Bassière ainsi le député Laurent Bado étaient aux côtés des initiateurs de ce festival.

Laisser un commentaire