Home > Culture > FESPACO : « Regarde_moi », le regard d’un père sur son fils handicapé

FESPACO : « Regarde_moi », le regard d’un père sur son fils handicapé

« Regarde-moi », du Tunisien Nejib Belkadhi, est le dernier des 20 longs métrages en lice pour l’Etalon d’or à avoir été projeté lors du Fespaco. Film sur le cheminement d’un père qui tente, après 7 ans d’absence, de rattraper le temps perdu auprès de son fils handicapé. Elise Cannuel vous propose son regard critique.

C’est l’histoire d’un père expatrié en France qui n’a pas vu Youssef, son fils autiste, depuis 7 ans. Lotfi préfère regarder une autre réalité : cette femme, française, à qui il caché son mariage et son fils au pays, ce bébé à venir, les affaires qui marchent. Mais son passé le rattrape quand celle qui est toujours sa femme tombe dans le coma et quand sa belle-famille tente d’obtenir la garde de Youssef. De France en Tunisie, Lotfi revient sur les traces de son passé et il le voit, enfin, ce fils. Il le regarde, Youssef, si différent : il ne parle pas, il fait des crises, il vit dans un autre monde. Lotfi, mauvais garçon, tente de devenir un bon père. Il comprend sa lâcheté et passe du temps avec Youssef : fête d’anniversaire, cadeaux, plage, cerf-volant… Autant de scènes où, avec Youssef, le spectateur admire une plume qui vole, une bulle de savon, une guirlande électrique. Regarde-moi, c’est bien le regard de ce père sur son fils, si différent : un regard inquiet, un regard aimant. Regarde-moi, c’est un film dans le film : Lotfi filme son fils, il le prend en photo, il arrive à capter le monde de Youssef, le sourire de Youssef, leurs moments de complicité. Youssef, lui, son regard est fuyant mais il fera un cadeau à Lotfi : Pa-pa, deux syllabes, un mot qu’il apprend à prononcer pour lui. A la fin de cette histoire, émouvante jusqu’au tragique, avec les scènes de crise du fils, difficiles à regarder, Lotfi aura peut-être tout perdu de sa vie d’avant mais il aura gagné le cœur de Youssef et renoué avec sa belle-famille. Et Lotfi, avant la naissance de cet enfant qu’il a fait avec la Française, devient le papa d’un grand garçon.

Laisser un commentaire