Home > Culture > Burkina: une statue inaugurée en hommage au réalisateur camerounais Dikongué Pipa

Burkina: une statue inaugurée en hommage au réalisateur camerounais Dikongué Pipa

A l’occasion de la 26e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) une statue a été inaugurée le dimanche 24 février 2019 par les organisateurs du festival, en hommage au réalisateur camerounais Dikongué Pipa qui a remporté le grand prix du Fespaco en 1976 avec son film « Muna moto ».

Située au cœur de la ville de Ouagadougou, la statue a été inaugurée lors de la traditionnelle cérémonie de libation qui consiste à rendre hommage aux réalisateurs qui sont décédés. Le rituel consiste à faire 3 tours du rond-point des cinéastes en se tenant la main.

La statue du réalisateur camerounais Dikongué Pipa a été inaugurée par le maire de la commune de Ouagadougou. Originaire de la ville de Douala, Dikongué Pipa a été

« Douala et Ouagadougou sont jumelées, Douala et Ouaga ont un accord de coopération et cette statue qui est juste à côté de l’hôtel de ville de Ouagadougou c’est comme pour veiller à la perpétuation des bonnes relations qui lient nos deux villes », a indiqué le maire Armand Béouindé.

Les larmes aux yeux, Dikongé Pipa dit être fier de ses origines « je suis fier d’être camerounais, c’est tout. je suis né camerounais et je suis fier d’être camerounais » a-t-il lancé.

La statue de Dikongé Pipa porte à 6 le nombre de statue de cinéastes érigées dans l’allée des cinéastes sur l’avenue « Tevenou », jouxtant l’hôtel de ville de Ouagadougou. Au cours de la cérémonie, un hommage particulier a été rendu aux cinéastes burkinabè Idrissa Ouédraogo et Missa Hébié, tous deux décédés en 2018.

Samira Guiré/Ilboudo

Laisser un commentaire